Menu
La Saga

Saga

Introduction

Les Parfums Le Galion appartiennent à la même famille de fragrances passionnées, à la fois ardentes et subtiles, qui créent un sillage d’admiration derrière celles et ceux qui savent les porter.
L’Officiel de la Mode, 1956

1930

Le Galion - Illustration
® Illustration de Louis Ferrant

Les premiers parfums se nomment Chypre, Indian Summer, Champs de Mai, Il n’est qu’à moi, Fougère, Galion d’Or, 111 et 222.

En 1930, le Prince Murat, descendant de Joachim Murat, beau-frère de Napoléon 1er et roi de Naples, fonde les Parfums LE GALION.

® Archives Le Galion Auteur inconnu
Le Galion - Publicité plan de Paris

1935

Le Galion - silhouette

En 1935, le prince Murat cède sa société au Parfumeur Paul Vacher, déjà reconnu à cette époque dans la profession.

Le Galion - Publicité ruban
® Archives Le Galion Auteur inconnu
® Photo Laure Albin Guillot
Le Galion - Flacon Sortilège

Né à Paris en 1902, Paul Vacher, après des études de chimie où il prend conscience qu’il a pour le parfum un don sensoriel, débute dans les années 25 avec Marcel Guerlain qui le forme, puis entre chez Lanvin pour participer au lancement des parfums de la maison de couture pour lesquels il crée notamment Arpège en 1927 en collaboration avec André Fraysse. Il décide alors de réaliser son rêve, en créant sa propre Maison.

1936

® Archives Le Galion Auteur inconnu
Coiffure à la belle poule

En 1936, Paul Vacher crée Sortilège qui connaît un succès immédiat. Ce parfum qui contient plus de 80 essences naturelles fut d’ailleurs un des fleurons de la Maison, lancé après la guerre aux Etats-Unis, dans le cadre prestigieux du « Stork Club » de New York. Suivront en 1937 Bourrasque, et quelques très beaux soliflores dont Iris et Tubéreuse, couturés des plus belles matières premières naturelles.

Le Galion - Publicité ruban
® Archives Le Galion Auteur inconnu
® Photo Laure Albin Guillot
Le Galion - Flacon Sortilège

En 1938, alors que l’Europe gronde, Brumes de Le Galion encourage les femmes françaises à ne pas lâcher leur devoir de beauté et à déposer précieusement quelques gouttes de parfum sur la peau, malgré l’hostilité des temps et pour garder l’espoir.

1946

En 1946, lorsque Serge Heftler-Louiche et Christian Dior souhaitent développer un parfum lié à la Maison de Couture, ils font appel tout naturellement à Paul Vacher, rencontré dans le monde confidentiel des parfums.

Paul Vacher est alors un parfumeur estimé, considéré par certains comme l’un de grands maîtres de la parfumerie, au même titre qu’Ernest Beaux, Ernest Daltroff, Jacques Guerlain ou Edmond Roudnitska.

Paul Vacher crée pour Christian Dior alors ce magnifique parfum chypré, baptisé tout simplement Miss Dior.

Laboratoire Le Galion
Laboratoire Le Galion, flacons

Les 50's

Paul Vacher rachète un hôtel particulier à Neuilly pour abriter l’usine et les bureaux de la Maison le Galion. Pendant plus de trente ans, la Maison Le Galion fournira le concentré de Miss Dior aux Parfums Christian Dior, ainsi que des matières premières, en particulier le jasmin, la rose et le néroli, et fournit ses conseils pour les « communelles » de ces fleurs, c’est à dire les assemblages des produits des divers récoltants qui garantissent, année après année, la stabilité olfactive du produit final et sa qualité.

Hotel particulier
Affiche Snob Affiche Bourrasque Affiche Spécial for gentlemen
® Illustrations de Claude Maurel

Parallèlement à ses activités avec les parfums Christian Dior, Paul Vacher crée des fragrances pour sa propre maison comme Special for gentlemen (1947), Frac (1949), Lily of the Valley et La Rose (1950), le très célèbre et bien nommé Snob (1952) et Whip (1953). C’est l’âge d’or de la Parfumerie Française.

Les 60's

® Archives le Galion : Photographie Agence Colbert Dickenson Pearce 1964
Bouquet

Au début des années 1960, Christian Dior Parfums fait de nouveau appel à Paul Vacher. Désirant cette fois une fragrance qui ait de la présence et de la force, tout en restant extrêmement raffinée. Paul Vacher crée alors Diorling en 1963.

Le Galion flacons Sortilège

La renommée des parfums Le Galion est internationale, et Sortilège, est vendu en 1964 dans 97 pays. Paul Vacher créée également deux parfums pour Jean Dessès : Celui et Kalispera (1962) et continue de créer pour la Maison Le Galion la Cologne extra vieille (1967), Galion d’Or, Vétyver (tous deux en 1968), ou encore l’Eau noble (1972).

1975

Paul Vacher quitte brutalement le navire en 1975. Sa fille Dominique De Urresti devient après dix années de collaboration avec son père le « nez » de la Maison et créera en 1978 Mégara en hommage à son père.

® Agence Feldman, Cailleux & Associés 1974
Paul Vacher

1980

® Agence Bazaine / DFS 1985
Affiche Sortilège

En 1980, la société Le Galion est vendue à un groupe américain. Mais, la société mal gérée périclite rapidement et s’enfuit avec elle, toute une image de la France et du parfum. Celle de l’élégance et de la simplicité, des bonnes manières et du sens de la qualité.

2014

Neuf flacons de parfum Le Galion

Plus de 30 ans plus tard, tel le phénix, la Maison de Parfumerie Le Galion renait de ses cendres.
Les parfums d’exception ayant fait les beaux jours de la marque sont réédités,
des créations rares, de qualité, sous le signe de l’élégance et de la distinction.