Cologne

180,00

Néroli équivoque

La simplicité de la plus naturelle décontraction, avec juste ce qu’il faut de secret.

[notes principales]
Orange amère - fleur d’oranger - galbanum - sauge sclarée

[la griffe olfactive]
La baie de genièvre, pour sa fraîcheur glacée comme un verre de gin dégusté dans la chaleur d’un après-midi.

[description]
Une amorce frétillante de bergamote, d’orange amère et de citron, désaltérante puis encore rafraîchie par la genièvre et son amertume aromatique. Angélique et sauge apportent leurs nuances herbacées et vertes à ce sémillant cocktail, alors qu’une pointe de galbanum évoque la trace d’un tabac évanescent.

[contexte]
Initialement composée en 1968 par Paul Vacher, puis revue en 2016 par Rodrigo Flores-Roux, Cologne exprime les agrumes autant que la rencontre imaginaire et anachronique entre les deux parfumeurs. À l’ombre d’un oranger dans le jardin de l’hôtel particulier de la maison Le Galion, ils devisent parfum en fumant un cigare tout en partageant un gin rafraîchissant. Insouciant et délicieux.

[le mot du parfumeur]
“Pour aller plus loin que le schéma classique de la cologne - agrumes et fleur d’oranger en tête - j’ai voulu jouer sur l’originalité des notes aromatiques et vertes, avec la sauge, la genièvre, le galbanum, ou l’angélique. Cet accord chahute discrètement la construction de la cologne en lui apportant une particularité qui j’espère aurait fait sourire Paul Vacher.”

Rodrigo Flores-Roux

[pyramide olfactive complète]
Notes de tête | Orange amère, bergamote, citron, eau de brouts
Notes de coeur | Baies de genièvre, racine d’angélique
Notes de fond | Sauge sclarée, chèvrefeuille, galbanum

Eau de Parfum – 100 ml

Effacer

UGS : cologne Catégorie :