Menu
Haute parfumerie et savoir-faire unique

Savoir-faire

Introduction

Paul Vacher pensait avec poésie que le parfum n’était pas qu’un simple produit de luxe. Il le définissait comme un personnage invisible, intervenant dans la vie des hommes pour y apporter « des agréments indéfinissables, y créer ces moments où le gris devient azur et le noir se transforme en lumière par un mécanisme que la science n’a pas encore pénétré »

Savoir Faire

Laboratoire de recherches et de créations
Laboratoire de recherches et de créations

De ces laboratoires sortiront des fragrances délicates, longuement pensées, travaillées, mûries dans un cadre où les fleurs du jardin sont la vivante image des essences précieuses qui arrivaient du monde entier pour être traitées, distillées et raffinées selon des procédés exclusifs. Le Galion était alors l’un des rares spécialistes de la création de parfums de haute qualité, ne fabriquant rien d’autre.

Atelier de conditionnement des Parfums
Atelier de conditionnement des Parfums

C’est dans une atmosphère paisible et raffinée régnant dans l’hôtel particulier Le Galion à Paris qu’étaient élaborés les produits et conditionnés les parfums, une manufacture unique ou l’on percevait des senteurs « étranges et fraîches », mélange particulier de vétiver et de goudron de bouleau qui embaumaient l’air délicieusement.

Baudruchage des flacons
Baudruchage des flacons

Créer une grande composition ne suffisait pas. Il fallait encore protéger la fragilité et la fraîcheur d’un parfum avec élégance dans des flacons de cristal choisis un à un.
Ainsi présentés, les parfums étaient prêts à partir au bout du monde portés par un Galion symbolique voguant sur toutes les mers.

Flacon Le Galion - Sortilège - Emballage
Flacon Whip Le Galion

Aujourd’hui, à nouveau, Les Parfums Le Galion se veulent l’héritage unique du parfumeur fondateur et sont élaborés avec le même soin et savoir-faire dans nos laboratoires à Grasse et manufacture dans le sud de la France, pour créer ces fragrances d’exception inscrites dans le patrimoine de la Maison Le Galion.

Des fragrances d'exception

Rose

Passionné par les parfums et la musique, épris de perfection, Paul Vacher s’exprimait par ces mots très justes sur son art : « Un musicien peut effacer une note, un écrivain rayer une phrase, un peintre passer du blanc sur la partie ratée d’un tableau ; quand on n’est pas satisfait d’un mélange, impossible de corriger : il faut tout recommencer. (…) Un milligramme de plus ou de moins dans chaque dosage et c’est l’échec. »

Les fragrances Le Galion, perpétuent aujourd’hui l’héritage de Paul Vacher et sa quête d’excellence, utilisant les plus belles matières premières dans leur compositions. Transformées de façon manuelle et artisanale, les fleurs et les matières premières nobles utilisées dans la composition des parfums font l’objet du plus grand soin, dans le respect de la tradition, pour préserver et exalter toutes leurs propriétés olfactives et laisser derrière elles leur sillage unique, raffiné et distinctif.

Les créations Le Galion s’inscrivent dans des familles olfactives reconnues et célébrées dans les plus grands parfums.

Fleur

Les floraux

Paul Vacher, épris des fleurs er des roses en particulier, consécrera à cette famille olfactive dont la note principale est une fleur ou un bouquet floral plusieurs de ses créations reconnues. Qu’elle soit fleuri aldéhydée comme SORTILEGE, bouquet floral construit autour du celèbre accord Rose-Jasmin comme SNOB, ou Soliflores comme IRIS, LA ROSE ou l’ennivrante TUBEREUSE, ce sont autant de variations qui feront le succès de la Maison Le Galion.

Agrumes

Les hespéridés

Grande famille des Eaux Fraîches et Eaux de Cologne, à l’origine du succès de la Parfumerie à travers le monde, les parfums hespéridés sont constitués à base d’essences d’agrumes. Les accords hespéridés, toniques et légers sont souvent enrichis par des notes aromatiques, boisées, épicées, chyprées ou musquées. WHIP (fleuri, chypré) et L’EAU NOBLE (épicé) sont deux parfums emblématiques de cette famille.

Ambre

Les chyprés orientaux

Cher à Paul Vacher, l’accord Chypré, - ou Fougère, lorsqu’on évoque un parfum masculin - constitué de Bergamote, de Moussse de Chêne, Ciste, Labdanum, Patchouli, de fleurs et plantes aromatiques apporte un caractère racé et de la distinction à la fragrance qu’il compose. Les accords orientaux sont construits autour de notes vanillées renforcées d’épices, de bois précieux, de muscs, de fleurs et d’essences exotiques, conférant sensualité et volupté. SPECIAL FOR GENTLEMEN (fougère orientale) et le 222 (cuiré) s’inscrivent dans cette remarquable famille olfactive.

Le flacon

De belles signatures collaborent à la Maison Le Galion : Julien Viard en avait dessiné les premiers flacons facettés, à l’époque du fondateur de la marque. Serge Mansau devient ensuite le designer des parfums Le Galion avec Mégara en 1978.

Aujourd’hui, le flacon, épuré et racé à l’instar de l’univers de la Maison, incarne un design intemporel et raffiné puisant son inspiration dans l’Art Déco et ses formes pures, géométriques, et les flacons historiques de la marque. Le cabochon en Bakélite noire, matière très prisée également dans les années 30, contraste avec le flacon en verre facetté tout en finesse.

Flacon Sortilège Le Galion (losange) Flacon Brumes Le Galion Rangée de flacons
Rangée de flacons

La publicité

Publicité Le Galion
® Archives Le Galion Auteur inconnu

Les principaux illustrateurs furent Louis Ferrant dans les années 30 et 40, Claude Maurel dans les années 50, puis Jacques Darnel connu pour avoir valorisé par ses dessins la maison Christian Dior dans les années 60. Les hommes que ce dernier dessine ont des traits virils et appuyés et sont dans une attitude dynamique. Dès 1962, il va imaginer pour Le Galion des campagnes iconiques sur le thème de l’homme sortant de sa douche.

Publicité Special For Gentlemen - Le Galion
®Jacques Darnel

Le Galion s’illustre au travers de ses campagnes de publicités et d’illustrations, élégantes mais toujours impertinentes, qui accompagnent l’évolution du XXème siècle.

®Illustration de Claude Maurel 1954
Publicité Sortilège - Le Galion

Le photographe le plus célèbre ayant illustré les campagnes de Le Galion est sans conteste Guy Bourdin, que Paul Vacher recrute dans les années 70 pour ses interprétations osées et décalées de La figure féminine, collant à l’esprit de la Maison Le Galion.

® Photographie de Guy Bourdin. Agence MCM
Publicité Sortilège 2 - Le Galion

Suivez-nous