Tubéreuse

180,00

Fleur crépusculaire

Une fleur aguicheuse, mais l’air de rien.

[notes principales]
Poire - tubéreuse - fleur d’oranger - cèdre

[la griffe olfactive]
Le souffle épicé de la baie rose, comme un soupçon d’excitation mondaine lorsque le début de soirée est plein de promesses.

[description]
Derrière un voile fruité de poire, épicé d’une pincée de baies roses, une tubéreuse se devine et se dévoile, inattendue car sans tapage. Se faisant crémeuse au fil des heures, elle se moule dans un corsage chaleureux de cèdre, d’ambre et d’un grain de musc.

[contexte]
En 1937, Paul Vacher décoche une trilogie florale, dans laquelle Tubéreuse trouve sa place entre un Iris très chic et un Jasmin terriblement suave. Tubéreuse, précurseur de beaucoup de parfums sur le même thème, est empreint d’une distinction ultra-féminine qui sied parfaitement à la signature Le Galion, conservant toute son allure au milieu d’une décennie mouvementée.

[le mot du parfumeur]
“La tubéreuse est une note souvent traitée dans un style fracassant et ébouriffant en parfumerie. Celle-ci porte vraiment l’ADN Le Galion ; très chic, elle sait se tenir. Le caractère fruité est apporté par l’accord de poire et de framboise. Puis les choses prennent une tournure florale avec la rose et la fleur d’oranger qui jouent de leurs nuances pour soutenir la tubéreuse. Le musc consolide le tout en fond.”

Thomas Fontaine

[pyramide olfactive complète]
Notes de tête | Mandarine, galbanum, baies roses, poire
Notes de coeur | Tubéreuse, rose, fleur d’oranger, framboise
Notes de fond | Cèdre, ambre, musc

Eau de Parfum – Vaporisateur Natural Spray – 100ml

Effacer

UGS : tubereuse Catégorie :